Antennes




- cliquez sur les vignettes pour les détails et descriptifs -

Antennes

Dans le descriptif de ces anciens postes de radio il est fait mention " réception avec antenne ou avec cadre ".
De quoi s'agit-il ?

Réception avec antenne :

Pour recevoir les stations sur ces postes de radio, il faut obligatoirement connecter une antenne, sinon aucune réception n'est possible.
Situé en principe à l’arrière du poste, vous trouverez une prise notée « A » «T », c’est dans le trou noté « A » (comme Antenne) que vous introduirez l’extrémité dénudée d’un simple bout de fil de 2 à 3 mètres.
Pour un montage plus propre vous pouvez connecter ce fil avec une fiche type «banane » ou bien une prise de courant secteur peut aussi faire l’affaire. Cela est suffisant pour recevoir les émetteurs locaux ou les émetteurs puissants.
A l’époque, les antennes pouvaient être des sortes de ressorts avec une isolateur à chaque extrémité qu'on étirait sur une diagonale du plafond du séjour pour obtenir une longueur minimum de l'ordre de 5 à 10 mètres. On pouvait dans ce cas recevoir les émetteurs lointains ou faibles.
Ce n’était pas très décoratif, mais efficace pour les mordus des émissions radio de cette époque où les télévisions (en noir et blanc) n’étaient pas encore dans toutes les maisons.

Les Problèmes :

Si vous habitez un immeuble, les murs sont probablement en béton armé, ce qui veut dire que le quadrillage métallique à l’intérieur des murs forme une « cage de faraday » qui vous empêchera de capter quoi que ce soit.
Pour régler le problème, il faudra allonger votre antenne de façon à ce qu’il y ait une bonne longueur qui sorte à l’extérieur de votre habitation.
Autre chose : les émissions en modulation d’amplitude captées par ces postes sont très sensibles aux parasites électromagnétiques. Votre fil d’antenne devra donc passer le plus loin possible des Ordinateurs, téléphones, électroménager etc …
« T » est l’abréviation de « terre ». A l’époque, cette prise était destinée à être relié à la terre et comme ce n’était pas toujours très simple, le plus souvent elle était reliée à une conduite d’eau ou le tuyau du chauffage central ! Aujourd’hui les tuyaux de chauffage central sont moins visible, quand à la plomberie, les tuyaux sont de plus en plus souvent en plastique. Tout cela n’et pas très important car le branchement à la terre n’apporte pas vraiment d'amélioration notable à la qualité de réception.

Cadre à air :

Radio TSF Cadre à air Le système d’antenne est efficace, mais pas très décoratif dans les maisons, d’autre part elles ne sont pas directives et donc « ramassent » tout, (parasites compris) sur 360°.
Le "cadre" règle une partie de ces problèmes. Son nom vient tout simplement du fait qu’il s’agit d’un cadre au sens propre du terme sur lequel est bobiné un certain nombre de spires de fil isolé. Cette grande bobine ainsi formée est accordée sur la gamme de fréquence choisie. L’accord est "mou" de manière à balayer toute la gamme choisie.
Souvent, ce cadre pivote à l'intérieur d'un gros cylindre en carton qui sert de support à un blindage (fil bobiné en spirale autour du cylindre et relié à la masse: photo ci-contre)
En général il ne concerne que la gamme des Grandes Ondes (GO) et celle des Petites Ondes (PO). Pour les autres gammes ( OC,BE etc... ) l'antenne filaire restera nécessaire.
Ce type de cadre, d’un encombrement assez important est dit « à air » car la bobine est vide en son centre.
L’avantage est qu'il possède un effet directif, cet effet, même s’il n’est pas très prononcé, permet de supprimer une partie des parasites et surtout d’éviter l’antenne filaire. Il est souvent orientable grace à une molette sur le côté ou un bouton en façade.
On recevra correctement les stations proches ou puissantes car il est moins sensible qu'une bonne antenne. C'est pour cette raison que les postes restent toujours équipés d'une prise "antenne" malgré la présence de ce cadre.

Cadre avec ferrite :

Cela ne ressemble plus à un "cadre", mais le nom est resté. En fait, il s'agit d'un bâtonnet gris (la ferrite) de 5 à 20 cm de long avec un diamètre de l'ordre du centimètre.
Sur ce cylindre, il y a en principe 4 bobines : une bobine pour recevoir les GO, une autre pour recevoir les PO. Les deux autres bobines servent à adapter l'impédance.
L'intérêt est tout d'abord l'encombrement extremement réduit par rapport au cadre à air, deuxième avantage : la ferrite sert de "concentrateur" du champ electro-magnétique, cela rend le système plus sensible et comme il est aussi plus directif, on élimine au maximum les parasites.
Ce système équipe pratiquement tous les postes à transistors portatif de l'époque.

Pièces détachées